Skip to navigation – Site map

42-43 | 2009
Plantes et Sociétés

Edited by Gabriel Lefèvre

Le titre du cliché de la couverture aux Archives nationales d’Aix-en-Provence est « Tananarive. Marché du “Zoma” ; l’herboristerie en plein air. 1940 ». Il s’agit d’un cliché – consultable en ligne sur la base Ulysse – de G. Ramiandrisoa qui s’inscrit dans une série d’une quarantaine de photographies données au Ministère de la France d’Outre-Mer en 1946. Pourquoi les auteurs de ce numéro se sont-ils arrêtés à ce tableau si tananarivien ? N’auraient-ils pas pu s’accommoder d’autres clichés plus anciens ? Celui-ci a en effet quelque chose de contemporain, voire d’actuel, quand on sait la fascination qu’exercent médecine traditionnelle ou phytopraticiens. Cette « herboristerie » est à la croisée de deux mondes, ceux que P. Boiteau évoque en 1942, lors d’une exposition consacrée aux plantes médicinales, à Tsimbazaza. C’est tout l’art de Ramiandrisoa que de le montrer d’un bloc.
Ramiandrisoa fixe les attitudes de quelques inconnus en ce haut lieu, où, il n’y a pas si longtemps, avant l’explosion du Zoma en de multiples marchés excentrés, se vendaient encore les simples (rues Andrianampoinimerina, Escande, Ranavalona Ire).